Réflexions sur le thème
Réflexion sur le thème des « Enfants du Paradis »
1 juin 2008
Réflexion sur le thème des « Enfants du Paradis »

Cette fresque historique traversée de souvenirs de littérature populaire fait revivre le spectacle dans le spectacle. Les personnages empruntés à l’histoire y vivent des aventures de fiction et des passions éternelles sur les pas de Garance.

Ce personnage est la clé de l’œuvre : la fresque se crée autour d’elle, à partir d’elle…

 Garance, femme libre, surgit, lourde d’un passé incertain, pour entraîner sur ses pas Frédéric Lemaître, Baptiste, Lacenaire et le comte de Montray, dandy qu’elle rend simplement malheureux, alors qu’elle rend les trois autres célèbres. Lorsque, après six ans, elle revient a Paris, elle accomplit ce qui doit être accompli. Frédéric connaît la jalousie et peut enfin jouer Othello. Lacenaire assassine le Comte, et attend son bourreau. Et Baptiste connaît pour une nuit l’amour qu’il avait autrefois refusé, perdu dans son rêve.

Garance disparaît dans la marée des masques de carnaval qui envahit le boulevard du Crime et emporte cette femme fatale, incarnation du destin.

  • Share/Bookmark


Commenter - Comentario - Reply