Casse Noisette
Casse-Noisette
21 sept 2020
Casse-Noisette
  • BALLET EN DEUX ACTES
  • Musique: Pyotr Il’yich Tchaikovsky
  • Chorégraphie et mise en scène: José Carlos Martínez
  • Directeur d’orchestre: Manuel Coves
  • Scénographie: Mónica Boromello
  • Figurines: Iñaki Cobos
  • Éclairage: Olga García Sánchez
  • Chorégraphie supplémentaire (danse espagnole de l’acte II): Antonio Pérez Rodríguez
  • Direction magique: Manu Vera
  • Fabrication de costumes: Cobos Scenic Clothing, CND Workshop, José Luis et ses vestes
  • Caractérisation, maquillage et perruques: Lou Valérie Dubuis
  • Assistante scénographie: Marta Guedán
  • Réalisation de prothèse, caractérisation de rats: Jorge Poza
  • Chapeaux: Medrano Hat Shop
  • Couronnes, coiffes et accessoires: Cobos Vestuario Escénico, Milos Patiño
  • Teintes et réglages: María Calderón
  • Chaussures: Maty
  • Boutique de poupées: Mª Cruz Tudela
  • Construction du décor: Scnik Móvil, S.A.
  • Réalisation de tulle peint: Pintura y Modelado Escénico, S.L.
  • Accessoires et accessoires: Utilería-Atrezzo, S.L.
  • Textiles scéniques: Tossal Producciones, S.L.
  • Première mondiale par la Compagnie nationale de danse d’Espagne à la Baluarte de Pamplona, ​​le 26 octobre 2018.

Le conscient et l’inconscient vont de pair dans cette nouvelle production de Casse-Noisette, avec laquelle la National Dance Company embrasse les mondes des enfants et des adultes comme s’ils étaient des vases communicants dans lesquels réalité et fantaisie apparaissent intimement liées. Basé sur le livret de Marius Petipa, qui s’inspire à son tour de l’adaptation d’Alexandre Dumas du conte classique d’Ernst Theodor Amadeus Hoffmann, ce nouveau spectacle agira comme un moyen de transport vers un univers magique où résident rêves, souhaits et fantasmes.

« Après huit ans de travail et le succès obtenu avec » Don Quijote « , notre première production classique depuis 25 ans, la National Dance Company revient sur scène pour un autre des grands titres du répertoire classique, » The Nutcracker « . Dans le livret de Marius Petipa, inspiré à son tour par l’histoire d’ETA Hoffmann, (adapté par Alexandre Dumas), cette histoire pour enfants et adultes flotte entre deux mondes: le rêve et la réalité, le conscient et l’inconscient, l’enfance et l’âge adulte. Nous avons situé l’action au temps de 1910, accentuant le contraste entre le réalisme bourgeois d’une fête de famille, et l’imaginaire de Clara, où ses envies coexistent avec ses peurs, des images merveilleuses avec d’autres beaucoup plus dérangeantes ou fantastiques La frontière étroite entre le monde réel et celui du fantastique permet au spectateur d’être transporté dans un univers magique à travers lequel il voyagera à travers les souvenirs de sa propre histoire ».

  • Share/Bookmark


Commenter - Comentario - Reply