Danseur
21 juin 2010
Giselle

Mats Ek permet à José Carlos Martinez d’affirmer au grand jour ses exceptionelles qualités.

Physique à la Greco, Martinez est d’une incontestable beauté et il danse avec autant de personnalité que de technique. Son Hilarion, si sombre, si meurtri, aigu dans sa maladroite douleur, impressionnant dans le tranchant de sa gestuelle, est une immense composition de danse et de théâtre.

Quotidien de Paris

Gérard Mannoni

  • Share/Bookmark


Commenter - Comentario - Reply