Regard sur...
21 juin 2010
Le premier cours de danse

Mon premier cours de danse ?

C’est loin ! D’ailleurs, ce n’était pas vraiment un cours de danse. Je vivais à Carthagène, en Espagne, avec ma famille. Ma petite sœur prenait des cours de danse. Un jour de décembre 1979, où il y avait une fête costumée, ma mère m’a demandé d’accompagner ma sœur. J’avais neuf ans. En me voyant, ma prof de danse m’a dit « Si tu veux, reste avec nous. » En fait, c était une sorte de boum qui a duré de cinq heures de l’après-midi à neuf heures le soir. Je me suis éclaté. Quand elle a vu ma mère, la prof lui a dit « Il a du rythme le garçon. Pourquoi n étudierait-il pas la danse? J’ai pensé « C’est génial! »

Voilà comment je me suis retrouvé à la barre en tee-shirt blanc avec une espèce de collant et des chaussons espagnols en cuir, durs comme du bois qui me faisaient un mal de chien. J’étais parti pour faire la fête et j’ai souffert le martyre. Mon premier cours a été une véritable déception. Je m’attendais à danser tout de suite et j’ai vécu une torture.

Bien sûr, j’étais le seul garçon de la classe. Après cette première expérience décevante, j’ai demandé « Alors, quand est-ce qu’on danse ? » Pilar m’a répondu : « Dans deux ou trois mois, on va faire un spectacle ». On a présenté « Grease » et bien sûr, j’ai dansé le rôle de Travolta. Si bien que je suis resté et que j’ai pris trois cours par semaine. Un jour, Pilar a dit à ma mère qu’elle m’avait appris tout ce qu’elle pouvait et qu’il fallait que je parte étudier ailleurs. C’est ainsi que je me suis retrouvé à Cannes, à l’école de Rosella Hightower. J’ai revu Pilar lorsqu’on m’a remis la médaille de la Ville de Carthagène. Elle est aussi venue me voir danser à L’Opéra de Paris. »

Aujourd’hui, c’est José qui donne, à son tour et avec passion, des cours au plus jeunes…

Interview réalisé par Martine Plannels 

  • Share/Bookmark


Commenter - Comentario - Reply